[CTG] CoopaTeam Gaming

Forum communautaire CTGaming.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traité de l'Art Militaire, Livre I - Sigismond de Leipa

Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Tekwood

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 30/10/2017
Localisation : Salle de pause - Site Thétâ

MessageSujet: Traité de l'Art Militaire, Livre I - Sigismond de Leipa   Mer 1 Aoû 2018 - 0:12

Traité de l'art militaire
Livre I

Avant propos
Au Roi Stanislas III de Fjörd

Cet ouvrage vous est offert mon Roi

C'était l'usage autrefois de mettre par écrit ses études sur les arts, et d'en offrir la rédaction aux princes ; car, pour débuter sagement, les auspices de l'empereur sont, après ceux de la divinité, les plus favorables ; et personne n'est tenu de réunir un plus vaste trésor de connaissances que le chef de l'État, dont les lumières peuvent contribuer au bien-être de tous ses sujets. Ce traité, écrit par moi, à pour but de rappeler les règles que je trouve fondamentales de l'Art Militaire afin de faire retrouver à l'Ancien Royaume sa splendeur d'antan, non que nous supposions, invincible Roi, que ces détails vous soient étrangers ; mais afin que vous puissiez reconnaître que vos dispositions personnelles pour la défense de l'État sont conformes à celles qu'ont prises jadis les fondateurs des royaumes.

Nous essaierons d'abord de montrer, à l'aide de chapitres gradués, les mesures adoptées pour le choix et l'exercice des recrues. D'autres livres suivront afin d'émettre tous les points de l'Art Militaire.


Chapitre premier
Choix du conscrit

Le conscrit doit évidemment avoir des aptitudes physiques haute afin de supporter les différentes tâches qui lui seront donné, mais se qui est le plus important sera son mental, il doit être capable d'obéir aux ordres le plus rapidement et précisément possible. J'ai remarqué des soldats avec peu d'entrain et n'obéissant que partiellement aux ordres, ceux-ci doivent être recadré par une lourde sanction car ils trainent les autres vers le bas. Il vaut mieux avoir cent recrues obéissantes plutôt que milles sauvageons. Les recrues doivent être prêtes a donner leur vie pour l'Ancien Royaume.

Chapitre deuxième
Pas militaire, course et saut

Au début des exercices vient l'apprentissage du pas militaire. Rien de plus important, en route ou en bataille, que de faire observer à tous les soldats une marche uniforme. Le seul moyen d'atteindre ce résultat, c'est de les habituer assidûment à des promenades où la vitesse sera jointe à la régularité. Une armée divisée et sans ordre s'expose toujours à de grands risques de la part de l'ennemi. Au pas militaire, on fera vingt milles en cinq heures, dans la saison d'été ; mais au pas allongé, qui est plus rapide, la distance à parcourir, dans le même espace de temps, sera de vingt-quatre milles. Tout ce qui dépasse ces limites se rapporte à la course dont on ne peut préciser les bornes. La course doit être l'objet d'un exercice spécial pour tes jeunes gens : elle les mettra à même de charger l'ennemi avec plus de vigueur ; d'occuper vite, en cas de besoin, des positions avantageuses ; de s'en emparer les premiers, si l'ennemi tente de le faire ; de pousser une reconnaissance avec promptitude, de revenir plus promptement encore ; de faire aisément main basse sur les fuyards. On exercera aussi le soldat à franchir, en sautant, soit des fossés, soit des obstacles en hauteur, afin que s'il rencontre de semblables difficultés il puisse les surmonter sans peine.

Chapitre troisième
Escrime et Arc

L'escrime est art très important, celui qui sera formé à cela sera a même d'effectuer les bons déplacements, de bien tenir l'épée et d'effectuée les bons mouvements. Une armée bien formé à cela aura toujours l'avantage sur l'autre. Pour en venir à l'Arc, on choisira, à cet effet, des maîtres habiles qui leur recommanderont soigneusement de bien tenir l'arc, de le bander fortement, la main gauche restant fixe et la droite agissant avec méthode, de diriger simultanément vers l'objet en vue l'œil et la pensée, afin de pouvoir, soit à pied, soit à cheval, envoyer la flèche droit au but. Il faut pour acquérir cet art beaucoup d'attention, et pour n'en point perdre l'habitude une pratique de tous les jours. Une armée polyvalente capable de manier l'épée et l'arc correctement y trouvera toujours son compte.

Chapitre quatrième
Formations

Les formations sont un point essentiel de l'armée, une armée avec une bonne formation aura un avantage précieux durant la bataille contrairement à une armée mal organisée et des soldats disposés aléatoirement. La formation doit être choisis avec soins en fonction de la situation : nombre, terrain, ennemi, effectif. Toutes ses formations devront être apprise par les conscrits afin qu'elle soit le plus rapidement formé.


Sigismond de Leipa
Revenir en haut Aller en bas
Bigby Wolf

avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 15/04/2017
Age : 16
Localisation : Le Nord

MessageSujet: Re: Traité de l'Art Militaire, Livre I - Sigismond de Leipa   Sam 4 Aoû 2018 - 12:05

Je déplace dans Présentation Roleplay.
Revenir en haut Aller en bas
 
Traité de l'Art Militaire, Livre I - Sigismond de Leipa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[CTG] CoopaTeam Gaming :: VAMPIRE RP: LES MORSURES DE L'AUBE :: Présentation Rôle-Play-
Sauter vers: