[CTG] CoopaTeam Gaming

Forum communautaire CTGaming.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Histoire] Princesse Lithonia de Fordring Menthil

Aller en bas 
AuteurMessage
Nı¢κøłαı

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 17
Localisation : ヘンタイ

MessageSujet: [Histoire] Princesse Lithonia de Fordring Menthil   Sam 23 Juin 2018 - 2:41



Histoire le la Princesse Lithonia de Fordring Menthil Khaz'Goroth.








Titre(s) : Princesse de Transylvanie, Comtesse.


Noms: Lithonia de Fordring Menthil Khaz'Goroth



Sexe : Femme


Âge : 34 ans


Origine : Noble de Moldavie


Rang social : Royauté


Affiliation(s) : Royauté Transylvanienne.


Statut : Vivante/Active dans la non-mort


Ennemi(s) : Ancien Royaume/Tous ceux qui s'opposent à elle.


Famille :


Sœur(s) : Sintharia Gorshalach


Frère(s) : Neltharion Fordring/ « Le Titan Noir »


Mère : Inconnu


Père : Inconnu


Compétences particulière : Elle excelle au piano






« Originaire d’une noble famille transylvanienne/Moldavienne, Dame de Fordring Menethil de son vrais nom, fût l’une des premières femmes de sa famille à pouvoir décidé de sa destiné au sein de ce monde rude. »
A l’âge de vingt-trois hiver lors d’un des nombreux balles qu’elle avait coutume de fréquenté, elle fît une rencontre inattendu. Muradin Menethil fils de Dagran Menethil, un Haut Officier de la 7e Légion de ce qui est nommé de notre temps : « L’ancien royaume ». Dotée à cette époque d'un ébranlable psychique, elle tomba facilement et rapidement dans le jeu  du Capitaine. Et ce n’est que quelque heures plus tard à peine, qu’elle annonça à sa famille un mariage avec la celle des Menethil… Malgré les avertissements de ses proches sur cette précipitation abusive, elle en assuma les conséquences et se saisit de cette sortie, dans le but de sauver son destin. Le prix futur à payer fut terrible pour elle comme pour l’officier.

Une fois arrivé à la forteresse de Shipka en Moldavie... 
**Perte de mémoire…**:
 


Son cadavre n’a jamais été retrouvé, et elle perdit bien plus de chose qu’elle eu pu imaginer sur le moment… 



Les mains remplies de sang, les cadavres embourraient le sol teinté de rouge de la forteresse brisé par le siège de l’ennemi inconnu. Les survivant de la 7e légion c’étais barricader dans la salle du trône à la recherche d’un miracle… Et c’est là que sa sœur ainé « Sintharia » nommer l’ange du purgatoire sonna le cor de la 2e Légion Moldavienne. Son bataillon écrasa l’ennemi comme une purification à la lame. Traumatisé et blessée au niveau gauche du visage, la femme aux cheveux platine et aux yeux singuliers s’écroula au sol et fût envoyé au manoir de sa famille. 

Sintharia:
 


C'est par un matin froid d'hiver que la femme se réveilla sur la paille gelée, réveillé en sursaut par des cris de désarrois et de colère. Tout la cité c'était rassembler autour d'une étrange femme à la stature svelte et au visage froid et implacable, les habitants voulaient la pendre, la traiter de monstre et d’incapable car la semaine qui avait précédé avait été emplis de cris d'effroi et de pleurs, le village était le théâtre d'un violent massacre rapide et insaisissable tuant hommes, femmes et  enfants, jeunes et vieux sans laisser de trace.

Lors du quatrième mois, la femme fut victime d'une chute à cheval, son état de faiblesse et de fatigue la fit tomber dans l'inconscience, l'étrange femme après l'avoir regardé un instant la laissa pour morte et continuait sa route. Plusieurs heures après, la jeune femme ouvrit les yeux réveiller par des grognements sourds, elle poussa un cri, la clarté de la lune éclipsée par la masse d'un ours dressé et prêt à frapper, elle s'enfuit en se traînant à moitié et poussant des hurlements de peur, la bête était bientôt sur elle lorsqu'elle fut réduite au silence par un survivant de la 7e légion.

À partir de ce moment-là, la jeune femme et prise sous l'ail e du soldat faisant d'elle sa fille adoptive, il lui apprit comment chasser, combattre, survire dans ce monde, la jeune femme vécut heureuse pendant un cours moment avec le soldat malgré la haine des populations où ils passaient, les deux vagabonds voyagèrent beaucoup au gré des contrats que le soldat recevait, la jeune femme avait réveillé pour la première fois la face d'humanité qui avait disparu d'elle depuis la frontière et ouvrit son cœur aux sentiments maternels et d'amitié.



Le bonheur de la jeune femme devenue grande et belle ne dura qu'un temps, un nouveau contrat arriva entre les mains du soldat les menant en Transylvanie, un petit village avait besoin de leur aide, des soi-disant démons y sévissaient. Le voyage fut très long et épuisant pour la femme qui prenait pour la première fois de sa vie la route vers les enfers, heureusement elle semblait oubliés son noble passé.

Arrivés après plusieurs semaines de marches à travers les villages, ils firent halte dans une cité située à une demi-journée de marche du lieu où elles devaient se rendre, la petite soirée à la taverne se passa presque sans accroche et ils décidèrent d'y passer la nuit. Un lourd bruit métallique réveilla brusquement la femme lui arrachant un cri de surprise, Le Soldat était en train de revêtir sa vieille armure et s’apprêtait à sortir, il se retourna et ordonna à la femme de se cacher et d'attendre son retour.

Une heure… trois heures… un jour… trois semaines passèrent sans l’ombre du soldat. La femme après avoir attendu longuement en silence se fit virer de la taverne. Il était temps pour elle de revenir à la triste réalité, désormais seule et sale dans ce maudit pays nommé Transylvanie, elle dut le traverser avant de trouver un brave homme à cheval voulant bien l'aider.Cet homme chevauchant une vielle bête surement malade décida sans même que la femme ouvre sa bouche de lui proposer son aide. Ravie de trouver un homme dans cette sombre forêt, elle monta sur ses genoux se laissant conduire à la ville la plus proche, Bran.




Une fois à l'intérieur des murs de la cité, l'homme resta toujours aussi galant, lui proposant un dîner et une chambre pour la nuit. La femme, bouleversé des récents événements et repensant à son passé n'eut même pas à réfléchir avant d'accepter cette offre. Un mets excellent, une petite chambre et voilà qui fit l'affaire pour le monstre qu'est Dracula qui se cachait derrière son masque d'honnête homme. Une fois démasqué, le premier de ces démons lui proposa une offre. La mort, ou la vit dans la non mort... Refusant une première fois son offre, Dracula assomma la femme et la prise sur ses épaules venant ainsi la déposer sur le lit de sa propre chambre. Lors de son réveil, Il lui expliqua bien en détail ce dont elle serait capable. La femme aussi pieuse que brave n'eut aucun autres le choix que d'accepter cette horrible offre et de bafouer toutes ses traditions et ses prières pourtant si chères à ses yeux.





Vivant désormais dans un monde aussi triste qu'elle, la défunte femme, semble étrangement vouloir apporter une lueur d'espoir dans les yeux de ses alliés tous comme ceux de ses ennemies... Malgré son incommensurable puissance, la femme n'accepta pas ce "don" dès la première heure. Elle passa de nombreux jours à se questionner sur sa nouvelle est interminable mort. Riche est d'une beauté immortelle, la femme ne cessa de se négliger et de s'en vouloir d'avoir rompu son serment envers l’église.





Vêtu d'une robe teintée de platine et d'un diadème orné de joyaux, la femme s’absente souvent pour retourner en Moldavie larmoyer sur les centaines de morts qu'elle a sur la conscience. Et le seul chant qu'elle entend est désormais celui des corbeaux sévissant sur les tombes dont elle est responsable d'une manière ou d'une autre. 
La pluie coulant sur ses vêtements et malgré sa stature forte et certaine d'elle devant ses sujets, en silence elle s’apitoie toujours autant sur le destin funeste de sa contrée et de ses anciens sujets. Parfois, elle ferme les yeux depuis le plus haut sommet de sa nouvelle demeure et pense aux milliers de lumières qui éclaire le ciel chaque année en son honneur.








Désormais, la femme se fait appeler, Princesse Lithonia de Fordring Menethil, femme de Dracula et dirigeante de la Transylvanie. Une puissance démesurée et une âme perdue dans l'enfer, la comtesse tente de rester le plus calme possible et le plus neutre dans le conflit qui déchire le pays.










² : Le lore du serveur n'est pas encore écris, je ne sais pas si l'empire perse est d’actualité, apparemment oui.


Merci d'avoir lu, je sais que je ne suis pas le meilleur écrivains. Les fautes et autres seront peut-être corrigées quand j'aurai le temps ( Jamais )




Malgré son apparence et ce qu'elle souhaite montrer d'elle, à la perte de son âme, la femme chute de plus en plus vers le néant. Sanguinaire et sadique son ses idéaux cachés.






On m'appelle L'ovni !


Dernière édition par Nı¢κøłαı le Dim 24 Juin 2018 - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://steamcommunity.com/id/Hyspahan/
Xollog

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: [Histoire] Princesse Lithonia de Fordring Menthil   Dim 24 Juin 2018 - 10:23

Il s'agit d'une présentation tout à fait intrigante. Votre famille être tous en armure ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ZeToX

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/08/2017
Age : 17
Localisation : En France, mais je sais pas où...

MessageSujet: Re: [Histoire] Princesse Lithonia de Fordring Menthil   Sam 30 Juin 2018 - 19:58

Je trouve ta présentation RP fascinante et tout bonnement bien écrite, et par dessus tout, la musique de Wow accompagnant la lecture, franchement ^^
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Histoire] Princesse Lithonia de Fordring Menthil   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Histoire] Princesse Lithonia de Fordring Menthil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[CTG] CoopaTeam Gaming :: VAMPIRE RP: LES MORSURES DE L'AUBE :: Présentation Rôle-Play-
Sauter vers: